La consommation de services payants sur Internet

Avec 12 euros dépensés en moyenne par mois et par consommateur sur Internet, les contenus et services payants affichent une marge de  développement importante.

Sur toutes les tranches d’âge, c’est la musique en ligne (via le téléchargement de titres à l’unité ou l’abonnement à des sites d’écoute en streaming) qui est de loin le service payant le plus consommé (54 %), devant la VOD (25 %) et les petites annonces (23 %). D’une manière générale, les services culturels ont le vent en poupe.

La-consommation-de-services-payants-sur-Internet

La dépense mensuelle par service et par utilisateur

Avec une dépense mensuelle sur ce seul service de l’ordre de 13 euros par mois, ce sont les sites de rencontre qui engendrent les plus fortes dépenses par utilisateur. Pour les autres services fréquemment utilisés via un abonnement, comme la presse en ligne et les réseaux sociaux, la dépense moyenne se situe aux alentours de 7 euros. La répartition des montants engagés met en relief une consommation plus épisodique, à l’acte,  pour les services météo, de petites annonces, de cotation ou de services liés au téléphone mobile.

Les perspectives de développement

Les services liés à la consommation culturelle en ligne (VOD, musique, presse…) sont ceux qui sont les plus susceptibles de recruter une nouvelle clientèle à l’avenir. Parmi les personnes qui consomment déjà d’autres services payants que de la VOD, 32 % estiment envisageable de tester ce service, 18 % se contentent du gratuit et les 50 % se déclarent non intéressés. Pour les livres numériques, ces taux passent respectivement à 24 %, 13 % et 63 %.

L’existence de modèles freemiums dans la presse et la musique en ligne explique la forte proportion de personnes se limitant à l’offre gratuite : 48 % pour la presse et 30 % pour la musique. Néanmoins, 28 % des utilisateurs de services payants pourraient envisager de basculer vers une offre payante. Cette proportion passe à 21 % pour la presse. Les personnes qui ne consomment aucun service payant sont moins enclines à basculer sur des modèles payants pour la VOD (22 % contre 32 % précédemment), la presse (11 % contre 21 %) et le livre numérique (14 % contre 24 %).

Les usages sur mobile
Un quart des consommateurs de presse et de musique “payante” utilisent également ces services depuis leur téléphone mobile (respectivement 27 % et 24 %). Tous services confondus, 28 % des internautes estiment qu’ils utilisent moins leur ordinateur depuis qu’ils ont accès à ces services depuis leur téléphone mobile.

Méthodologie
Dans le cadre de la nouvelle édition de l’étude “Services payants sur Internet”, CCM Benchmark a réalisé au cours des mois d’août – septembre 2010 une enquête en ligne auprès de 1 627 internautes, dont 524 consommateurs de contenus et services payants sur Internet. 63 % consomment rarement des contenus et services payants sur Internet, 28 % souvent, 9 % très souvent.